English | Accueil | Heures d'ouverture |  Plan du site |  Pour nous joindre      
Physiothérapie/Ostéopathie

  4553 Pierre-de Coubertin
  Montréal, Québec, H1V 3N7
  514-259-4553
  reception@StadiumPO.com

  
Recherche  Recherche - www.stadiumphysiosteo.com
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo

stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo

        stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :


  L'ostéoporose, un problème sous-estimé

Voici quelques affirmations concernant l’ostéoporose qui pourront peut-être démystifier certains mythes entourant cette maladie. Tentez votre chance!

L’ostéoporose est une maladie affectant seulement les femmes.  FAUX!!!

L’ostéoporose est une maladie se manifestant par des douleurs intenses et fréquentes.   FAUX!!!

L’ostéoporose ne peut se prévenir, elle est associée au vieillissement et on ne peut rien y faire.   FAUX!!!


Qu’est-ce que c’est exactement?

L’ostéoporose est une affection du squelette qui est caractérisée par une fragilité osseuse et un risque accru de fracture découlant notamment d’une faible masse osseuse et d’altérations micro-architecturales du tissu osseux (ostéopénie). Il est important de bien distinguer l'ostéoporose et l'arthrose qui sont trop souvent confondues. Contrairement à l'arthrose qui s'accompagne fréquemment de douleur aux articulations, l'ostéoporose est souvent indolore et plusieurs personnes en souffrent sans même le savoir. Plus d’un demi-million de Québécois et Québécoises en seraient atteints!

Qui peut en souffrir?

Nous retrouvons principalement 2 types d’ostéoporose primaire :

1. L’ostéoporose  postménopausique se produit habituellement chez les femmes de plus de 50 ans et est en grande partie liée à la diminution d’œstrogènes causée par la ménopause.

2. L’ostéoporose liée au vieillissement apparaît plus tard autour de 70 ans. Certaines études rapportent même qu’à cet âge, la perte osseuse des hommes et des femmes serait similaire. Ce conseil Stadium s’adresse donc également à vous messieurs!

Suis-je susceptible de faire de l’ostéoporose?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de l’ostéoporose en affectant la solidité des os. Les facteurs de risque sur lesquels nous avons peu de contrôle sont: la génétique, le sexe (plus de femmes en souffriront), la nordicité et les hormones (l'estrogène et la testostérone sont un facteur de protection). Par contre, l’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool, le tabagisme et le poids sont des aspects sur lesquels nous pouvons avoir un impact pour prévenir ou traiter la maladie. D’autres facteurs peuvent affecter la densité osseuse; les maladies inflammatoires chroniques, l'emploi prolongé de corticostéroïdes, l'hypogonadisme ou la malnutrition et provoquer de l’ostéoporose de façon plus précoce.

Comment savoir si je souffre d’ostéoporose?

L'ostéoporose est diagnostiquée par un test spécifique évaluant la densité osseuse (ostéodensitométrie), prescrit par votre médecin. Elle peut être découverte de façon fortuite, suite à une blessure ou lors d'examens radiologiques faites pour une autre condition. Selon les lignes directrices de pratique clinique publiées en 2010 par Ostéoporose Canada, toute personne de plus de 65 ans devrait passer un test de dépistage. Les femmes ménopausées et les hommes entre 50-64 ans présentant des facteurs de risque de fractures devraient également passer un test de dépistage.

Que faire pour prévenir l’apparition de l’ostéoporose?

Il est important de savoir que la santé du squelette se bâtit dès le plus jeune âge. Le potentiel osseux de l'adulte se décide dès l'enfance et connaît une période critique vers l’âge de 11-12 ans pour les filles et 12-13 ans chez les garçons. Chers parents, voilà une autre bonne raison de faire bouger vos enfants et d'insister sur une bonne alimentation!!!

  1. Pratique régulière d’exercices avec mise en charge
    L'activité physique peut contribuer à réduire de 20 à 35 % le risque de fracture en influençant directement la masse osseuse et en diminuant le risque de chute. Les activités aérobiques avec mise en charge (marche rapide, jogging, gymnasique, danse, aérobie,…) ainsi que la musculation sont à privilégier puisqu’ils engendrent une contrainte mécanique sur l’os et le solidifie. Recommendations sur l'activité physique.
  2. Apport quotidien de 1200mg de calcium provenant d’aliments et/ou de suppléments
  3. Apport quotidien de 800 à 2000 UI de vitamine D (400 à 1000 UI pour les moins de 50 ans à faible risque)
  4. Augmenter sa consommation de fruits et de légumes pour leur contenu en potassium, en magnésium et en vitamine K, tous importants pour la santé des os et réduire la consommation de sel pour prévenir l’excrétion de calcium dans l’urine
  5. S’assurer que l’alimentation n’est pas déficiente en protéines (Poisson, poulet, viande, œufs, légumineuses, tofu, fromage)
  6. Limiter le café (2 par jour) et les boissons gazeuses (à l’occasion)
  7. Boire du thé vert et du thé noir semble aider dans la prévention de l’ostéoporose dû à leur contenu élevé en flavonoïdes
  8. Ne pas fumer

Que faire si je souffre d’ostéoporose?

Les mêmes recommandations sont applicables en les ajustant à votre degré d’atteinte. Votre physiothérapeute, votre médecin ou votre nutritionniste sont de bonnes personnes ressources pour vous aider à élaborer un plan d’action personnalisé à vos besoins. Une pharmacothérapie pourra aussi être débutée selon les recommandations de votre médecin. Il est également important d’adopter des stratégies de prévention de chutes afin d’éviter les fractures. La pratique d’activités physiques régulières mettant l’accent sur l’équilibre et les mouvements contrôlés, tel que le taïchi, a démontré son efficacité pour aider à réduire les chutes.

En conclusion, n’oubliez pas que les professionnels de la santé tels que les physiothérapeutes, thérapeutes du sport, kinésiologues et nutritionnistes sont les mieux placés pour vous aider à mettre en place des stratégies de prévention ou de traitement de l’ostéoporose. Ils pourront, par exemple, vous aider à personnaliser un programme d’exercices afin de cerner les activités qui sont les mieux adaptées à vos besoins en fonction de votre condition. N’hésitez pas à les contacter!

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter les références suivantes : 

http://www.kino-quebec.qc.ca/osteoporose

http://www.kino-quebec.qc.ca/publications/santeosseuse.pdf

http://www.canorth.org/Assets/pdfs/HC872CDNOrthoBookletv4sm%20FRE.pdf

http://www.osteoporosecanada.ca

Partenaires et affiliations
__________________________________________________________________________________


 


 



 
 
 
 

 

Collège d’études ostéopatiques
 
 
 
 
 
 

                   
Forces Armées Canadiennes 
 

 

   
Introduction |  Historique |  Affiliations |  Nous joindre  |  Mission et vision |  Conseils STADIUM |  Autour du monde |  Clientèle |  Services |  Équipe STADIUM |  Nouvelles |  Enseignement |  Emploi |  Equipement |  Accueil |  Prendre un rendez-vous |  Clinique du COUREUR |  Clinique ATM-mâchoire |  Sans rendez-vous | 

Parc olympique, 4553 Pierre-de Coubertin, Montréal, Québec, H1V 3N7, 514-259-4553, reception@StadiumPO.com

© Stadium PhysiOsteo - http://www.stadiumphysiosteo.com - 2009 ®